Master 1 & 2 et diplôme d’ingénieur (BAC +5)

Remarque : En France, le diplôme d’ingénieur est équivalent au niveau Master 2, cf. n°1 de « Etudier en France », dossier sur les études supérieur en France.  

Université / Ecoles Intitulé de la formation Description et renseignements supplémentaires
INSTN (Institut National des Sciences et Techniques du Nucléaire) Diplôme d’ingénieur de spécialisation en Génie atomique L’objectif de la formation en Génie atomique (GA) est de permettre à des ingénieurs de se spécialiser dans le domaine de l’énergie nucléaire. Ils étudient ainsi l’ensemble des aspects scientifiques et techniques que font intervenir la conception, l’optimisation, l’exploitation puis le démantèlement des installations nucléaires, en particulier les systèmes de réacteur. La formation permet d’obtenir le titre d’ingénieur en Génie Atomique, seul diplôme de spécialisation dans cette discipline reconnu par la CTI (Commission des titres d’ingénieur). L’année de spécialisation est divisée en deux semestres : le premier, de septembre à mars, regroupe tous les cours, conférences, travaux pratiques et dirigés (500 heures) ; le second, d’avril à fin août, voire fin décembre, est consacré à un projet de fin d’études permettant la mise en pratique des compétences acquises. http://www-instn.cea.fr/-Diplome-d-ingenieur-Genie-atomique-.html  
Université Paris-Sud 11 Master 1 & 2 Nuclear Energy La première année de formation, donnera aux étudiants les connaissances essentielles en physique, chimie et mathématiques (cf. le programme à l’adresse ci-dessous) La deuxième année se décline en cinq spécialités orientées recherche et professionnelles : ¨      Physique et ingénierie des réacteurs nucléaires,
http://www.master-nuclear-engineering.eu/index.php ¨      Conception des installations nucléaires
http://www.master-nuclear-energy.fr/fiche.php?spe=2 ¨      Exploitation des installations,
http://www.master-nuclear-energy.fr/fiche.php?spe=3 ¨      Cycle du combustible (Ingénierie ou Radiochimie),
http://www.master-nuclear-energy.fr/fiche.php?spe=4 ¨      Démantèlement et gestion des déchets.
http://www.master-nuclear-energy.fr/fiche.php?spe=5 Ce master est réalisé en partenariat avec les écoles de ParisTech, l’Ecole Centrale Paris, Supélec, et l'INSTN. L’enseignement est réalisé en anglais. http://www.master-nuclear-energy.fr/index.php  
Université Paris 7 Denis Diderot Master 2 Ingénierie Physique des énergies Le programme comprend un tronc commun suivi de deux enseignements de spécialité à choisir parmi cinq options. Les deux options concernant le nucléaire portent sur la technologie de production électrique d’origine nucléaire, le cycle de vie des centrales et incluent une sensibilisation à la sûreté nucléaire. Les étudiants ayant choisi les options seront confiées à l’INSTN pour des travaux pratiques sur des réacteurs expérimentaux ou sur des simulateurs. http://www.physique.univ-paris-diderot.fr/M2/IPE/accueil.html  

  Master (BAC+5) – suite

Université / Ecoles Intitulé de la formation Description et renseignements supplémentaires
Marie-Curie (Paris 6), Faculté de physique Master 1 & 2 Spécialité Ingénierie pour le nucléaire Le programme comprend un tronc commun suivi de l’une des spécialisations suivantes : ¨      “Structures et matériaux pour le nucléaire”, ¨      “Thermohydraulique pour le nucléaire”, ¨      “Mesures et contrôle pour le nucléaire”, ¨      “Ressources, cycle et déchets” , ¨      “Sûreté, criticité, radioprotection”. Certains enseignements sont assurés par des intervenants extérieurs (INRSN, INSTN, CEA,) http://www.upmc.fr/fr/formations/diplomes/sciences_et_technologies2/masters2/
master_physique_et_applications_m1/specialite_ingenierie_pour_le_nucleaire_m2_pa.html
 
Université Joseph Fourier Grenoble - UFR de Physique Master 1 & 2 Industrie Nucléaire et Génie de l'Environnement Industriel Trois spécialités GeDéRa, ADIN et SN ont pour but de former des ingénieurs appelés à occuper des emplois de cadre dans l'industrie du nucléaire. Elles traitent : ¨      Pour le Master GeDéRa (Gestion scientifique et technologique des Déchets Radioactifs), des moyens physiques, chimiques, mécaniques de traitement des déchets radioactifs afin d'en minimiser les coûts et les volumes pour le producteur, dans un cadre législatif strict et dans le respect de l'homme et de son environnement. ¨      Pour le Master ADIN (Assainissement Démantèlement des Installations Nucléaires), des moyens physiques, technologiques, mécaniques du démantèlement des installations nucléaires anciennes afin d'en minimiser le coût et l'impact sur l'homme et son environnement, d'assurer la sûreté des travailleurs, dans le respect des textes réglementaires. ¨      Pour le Master SN (Sûreté Nucléaire), de l'analyse des systèmes industriels du nucléaire, de l'analyse des risques classiques et nucléaires, des procédures assurant une sûreté maximum des installations, de leur mise en œuvre dans les phases de conception, de production, de démantèlement des installations. http://lpsc.in2p3.fr/MasterITDD/  
Université Bordeaux 1, Bordeaux Talence Master 1 & 2
Master Professionnel de physique, Parcours instrumentation nucléaire, 
Ce Master est une formation en deux ans visant à former des cadres et ingénieurs dans le domaine de l’instrumentation pour le secteur de l’énergie nucléaire d’une part (du combustible à la gestion des déchets, en passant par l’exploitation, contrôle du process, protection des personnels et de l’environnement) et pour le secteur médical d’autre part (imagerie et médecine nucléaire, thérapie par rayonnements ionisants). Le profil repose sur une bonne maîtrise des systèmes de détection et de mesure (R&D, métrologie, contrôle et qualification d’instruments) ainsi qu’une très bonne connaissance des deux secteurs d’activité en matière de réglementation, qualité, sûreté, environnement, radioprotection et dosimétrie. http://www.ufr-physique.u-bordeaux1.fr/departements/physique/formation/MASTERS/nucleaire  
Université Bordeaux 1 Master de physique nucléaire, International
Vietnam – Etats-Unis
http://www.ufr-physique.u-bordeaux1.fr/departements/physique/formation/MASTERS/
international%20recto%20jpg.jpg/image_view_fullscreen

Mastère Spécialisé (BAC +6)

Le mastère est une année de spécialisation souvent payante. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un diplôme d’état, ce « label » est néanmoins apprécié sur le marché du travail.

Université / Ecoles Intitulé de la formation Description et renseignements supplémentaires
ENSCP ParisTech (Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris) & ENSTA ParisTech (Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées) Mastère Spécialisé en Ingénierie nucléaire Ce mastère aborde l’ensemble des aspects scientifiques et techniques qui interviennent dans la conception, la construction et l’exploitation des installations nucléaires et ceux liés à la production et au retraitement du combustible nucléaire, en insistant sur les aspects de sûreté et de radioprotection qui sont indissociables du domaine. La formation proposée se compose d’un ensemble d’enseignements de tronc commun et de deux parcours, l’un orienté vers la conception, la production et la maintenance des réacteurs nucléaires, l’autre vers le cycle du combustible et le traitement des déchets. La formation comprend  476h de cours et 6 mois de stage. Coût de la formation : 5 300 € pour les candidats individuels, 10 600 € pour les candidats envoyés par des entreprises. http://www.enscp.fr/spip.php?article192  
ENSAM ParisTech (Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers) Mastère Spécialisé Sureté Nucléaire   Le mastère a pour objectif l’acquisition de compétences techniques sur la vie du cycle du combustible nucléaire, le contexte réglementaire de la sécurité nucléaire, l’effet des rayonnements sur les matériaux, sur l’homme et sur l’environnement, les phénomènes physiques susceptibles d’affecter les fonctions de sûreté d’une installation, les méthodes d’analyse de la sûreté, les études des conditions de fonctionnement, la caractérisation des conséquences radiologiques des incidents et accidents, la conception de dossiers de sûreté et de notes techniques (manutention, ventilation, incendie, transport,…), la démarche qualité, la mise en œuvre des études facteurs organisationnels et humains, la gestion d’une situation de crise. Ce mastère inclut 378 heures de cours, 1 semaine par mois en entreprise d’octobre à mars, et enfin 7 mois de stage. Ce programme est  accessible en formation initiale, comme en formation continue. Coût de la formation : 10.000 euros http://graduateschool.paristech.fr/programme.php?code=ENSAM_MSP_SN  
ENSI Bourges
(Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs) Mastère spécialisé
Sécurité et sûreté nucléaire
Il s’agit d’une formation destinée à former et préparer les futurs experts managers en sécurité et sûreté nucléaire. Ce mastère inclut 450 heures de cours, de septembre à février, et un stage (3 fois 1 semaine entre octobre et janvier puis à temps complet de mi-février à septembre). Enfin, ce programme est  accessible en formation initiale, comme en formation continue. Coût de la formation : 10.000 euros http://www.ensi-bourges.fr/formations/les-specialisations/mastere-specialise-ssn  
Ecole internationale du pôle nucléaire de Bourgogne Formation de manager de projets industriels du nucléaire Cette formation s’adresse à des ingénieurs ayant 3 à 5 ans d’expérience professionnelle. Elle vise l’acquisition de compétences transversales pour la construction des centrales nucléaires, leur exploitation, leur maintenance et leur démantèlement. Les cours sont dispensés en anglais. http://www.polenucleairebourgogne.fr/
index.php?option=com_scr_text_content&task=view&id=13&Itemid=43

Formation Niveau Doctorat et post-doctorat :

Université / Ecoles Intitulé de la formation Description et renseignements supplémentaires
INSTN (Institut National des Sciences et Techniques du Nucléaire)   DEN – CEA
(Direction de l’Energie Nucléaire – Commissariat à L’Energie Atomique)
L’INSTN et le CEA propose un programme de cours de haut niveau dans le domaine de la physique et de l’ingénierie des réacteurs. Pour cette quatrième année, 9 sessions d’une semaine chacune sont proposées entre septembre et décembre, au centre de Saclay. Ces formations s’adressent aux doctorants et post-doctorants du domaine du nucléaire ainsi qu’aux ingénieurs diplômés du monde entier (les cours sont dispensés en anglais), souhaitant parfaire ou diversifier leurs compétences. Voici la liste des modules proposés en 2010 : ¨      Reactor Multiphysics and Fuel Management  (Prof. P. J. Turinsky) ¨      Materials for Reactor Fuels and Structures (Prof. C. Lemaignan) ¨      Reactor Core Physics: Deterministic and Monte Carlo Methods (Profs. Y. Azmy and C. Diop) ¨      Nuclear Measurements Tools and Techniques (P. Schillebeeckx and H. Safa) ¨      Reactor Kinetics and Reactor Dynamics (Prof. J. Dorning) ¨      Fuel Cycle Back-End and Reprocessing (Profs. B. Boullis and C. Hill) ¨      Nuclear Fuels (LWR, SFR, GCR) (Prof. Y. Guérin) ¨      Uncertainty Quantification, Experimental Validation and Predictive Simulation (Prof. D. G. Cacuci) ¨      The Scientific Basis of Nuclear Waste Management (Prof. B. Bonin) Coût de la formation: 2000€ pour le premier module, puis 500€ par module supplémentaire incluant les supports de cours, les repas. Des bourses sont disponibles. Pour plus d’information, veuillez consulter la brochure suivante http://www-instn.cea.fr/-2010-International-School-in-.html  

  Licence (BAC + 3)

Source : campusfrance www.campusfrance.org

Université / Ecoles Intitulé de la formation Description et renseignements supplémentaires
L2 – BTS   Contrôle des rayonnements ionisants et applications techniques de protection Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN) - Saint-Paul-les-Durance
L2 – BTS   Contrôle des rayonnements ionisants et applications techniques de protection CFA des industries du nucléaire (CFA) - Thionville
L2   Chargé de maintenance en environnement nucléaire Institut régional universitaire polytechnique (IRUP) - Saint-Etienne
L2   Chargé de maintenance en environnement nucléaire appliquée au génie civil Institut régional universitaire polytechnique (IRUP) - Saint-Etienne
L3 – Licence pro "Métiers du démantèlement, des déchets, de la dépollution et des risques industriels" Établissements co-habilités : ¨      Université de Nîmes (UNîmes) ¨      Université Montpellier 1 (UM1) ¨      en partenariat avec l’INSTN
L3 DNTS Maintenance nucléaire Lycée André Malraux - Montereau-Fault-Yonne
L3 - licence pro Sciences et technologies sécurité des biens et des personnes, spécialité radioprotection et sûreté nucléaire IUT de La Ciotat - antenne de l'IUT d'Aix-en-Provence - La Ciotat
L3 - licence pro Sciences, technologies, santé, énergie et génie climatique, spécialité gestion technique des interventions en industrie nucléaire Département universitaire des sciences d'Agen (DUSA) - Agen
L3 - licence pro   Sciences, technologies, santé, énergie et génie climatique, spécialité radioprotection, démantèlement et déchets nucléaires: chargé de projets Faculté des sciences et technologies - Département de physique - Villeurbanne
  L3 - licence pro Sciences, technologies, santé, gestion de la production industrielle, spécialité maintenance en milieu nucléaire Lycée Alexis de Tocqueville - Cherbourg-Octeville
L3 - licence pro Sciences, technologies, santé, maintenance des systèmes pluritechniques, spécialité maintenance nucléaire IUT de Seine et Marne Sud (site Sénart) (IUT) - Lieusaint
L3 - licence pro Sciences, technologies, santé, production industrielle, spécialité techniques nucléaires et radioprotection UFR de physique et ingénierie - Strasbourg
L3 - licence pro Sciences, technologies, santé, sécurité des biens et des personnes, spécialité management des risques technologiques et professionnels: risque d'origine nucléaire et impact sanitaire UFR de sciences exactes et sciences de la nature - Avignon