Les diplômes des écoles d'ingénieur

Le Diplôme d'ingénieur

Le diplôme d'ingénieur est un diplôme national qui peut-être préparé dans les formations d'ingénieur à l'université, les universités technologiques et les écoles d'ingénieur.

Il est soumis au contrôle de la Commission nationale des Titres d'Ingénieurs, qui atteste de la qualité de ce diplôme.

Le diplôme d'ingénieur ne peut être délivré à un étudiant qu'à la condition d'avoir suivi un cursus d'au moins 24 mois dans le même établissement.
Le diplôme d'ingénieur s'obtient après un cursus global de 5 années structuré selon des modalités, propres à chaque formation.

Les conditions d'admission sont toujours sélectives (concours, entretien, dossier). Les niveaux d'admission vont du niveau bac pour un cursus  complet de 5 ans au niveau bac +4 pour  dans le cadre d'une spécialisation, comme c'est par exemple le cas avec le programme "n+i". 


Le diplôme d'ingénieur confère à son titulaire le grade européen de "Master".

 

Le diplôme d'ingénieur de spécialisation


Une vingtaine d'écoles d'ingénieurs offrent un cycle particulier de spécialisation, permettant d'obtenir un diplôme national, reconnu par la CTI,  appelé "diplôme d'ingénieur de spécialisation". Les étudiants déjà  titulaires du diplôme d'ingénieur obtiennent ce titre après une année d'étude. 

Deux années sont nécessaires lorsque l'étudiant est titulaire d'un diplôme ayant nécessité quatre années d'études supérieures.

Le Mastère spécialisé en sciences de l'ingénieur


Le Mastère Spécialisé (MS) est une marque collective (déposée) propriété de la Conférence des grandes écoles. Il a été créé en 1983 pour répondre à une demande des entreprises françaises qui souhaitaient recruter des diplômés possédant des compétences dans des spécialisations très pointues, pour des fonctions dans des secteurs très précis. Il garantit la vocation professionnelle affirmée, la rigueur et la technicité des enseignements dispensés. Il permet aux étudiants de développer leurs meilleurs atouts et constitue un tremplin pour leur carrière pofessionnelle.

La durée de la formation est d'au moins deux semestres, répartie sur une durée maximale de deux ans. La formation comprend :

  • 350 heures au moins, incluant des enseignements théoriques, des travaux pratiques et des travaux de groupe. (45 crédits ECTS)
  • Un travail personnel préparé dans le cadre d’une mission en entreprise et débouchant sur la soutenance d’une thèse professionnelle. La durée minimale de la mission est de 4 mois (30 crédits ECTS)

La délivrance du Mastère Spécialisé est réservée aux écoles membres de la CGE.