Ce n’est pas un hasard si Grenoble séduit chaque année environ 65000 étudiants de 180 nationalités différentes : 610 formations supérieures sont proposées, de la licence au doctorat, une collaboration unique avec les organismes de recherche et les laboratoires internationaux,  un partenariat étroit avec les entreprises - la capitale des Alpes se place parmi les 5 villes les plus innovantes au monde. On frôlerait l’excellence. Grenoble, première de la classe ? Si la ville truste depuis quelques années les premières places des classements de villes où il fait bon étudier, c’est vrai qu’elle affiche un bulletin exemplaire.  > http://www.grenoble-tourisme.com/fr/

Entourée de trois massifs montagneux (Belledonne, Chartreuse et Vercors), la ville de Grenoble est considérée comme la capitale des Alpes. Sa situation géographique a d’abord fait parler d’elle, en particulier lorsque les Jeux Olympiques d’hiver ont été organisés en 1968. Elle est maintenant connue pour être un grand centre scientifique européen et une ville écologique. Avec ses 45 000 étudiants de 180 nationalités différentes, Grenoble est placée en 2 e position des « villes où il fait bon étudier » en France, selon le magazine « L’Etudiant ».

LES INCONTOURNABLES

La Bastille

 

Véritable montagne au milieu dela ville, les touristes et les locaux montent en bulles ou à pied pour profiter d’une vue de 180 degrés sur la ville et les montagnes alentours. La vue est dégagée ? Il est même possible d’apercevoir le Mont Blanc ! Autant d’activités sportives que culturelles vous attendent : musée, parcours acrobatiques, via ferrata… Et à l’arrivée, les plus gourmands pourront profiter des restaurants à la vue imprenable.

Bonne, éco-quartier

Le quartier de Bonne est le premier éco-quartier en France. Il ne s’agit pas simplement d’une rénovation des anciens bâtiments, il respecte amplement les normes de Haute Qualité Environnementale (bâtiments à énergie positive, matériaux respectueux de l’environnement…) et constitue un véritable lieu de vie pour les commerçants comme pour les familles et étudiants. Accessible en transports en commun et pistes cyclables, il est possible de vivre en plein centre-ville selon des normes respectueuses de l’environnement.

 

Le jardin des plantes

En plein cœur du centre-ville, ce jardin botanique existe depuis le XVIIIe siècle et couvre une superficie de 20 000 m2. Deux espaces séparés par un cours d’eau se distinguent : une partie structurée par des allées géométriques à l’image des jardins à la française des grands châteaux et l’autre recouverte de rocailles et d’arbres centenaires, de style romantique. Ce jardin possède également une serre botanique de 300 m2 composée de plantes exotiques.

 

Déguster les produits du terroir

Impossible de présenter toutes les spécialités de la région dauphinoise mais parmi les plus connues vous retrouvez :

- les noix de Grenoble,

- le fromage St Marcellin

- les ravioles de Royan, ravioli à base de fromage et d’herbes

- le murçon de la Matheysine, saucisse de porc

- la Chartreuse, liqueur de 130 plantes dont la recette est gardée secrète par deux moines.

 

AUX ALENTOURS DE GRENOBLE

Les stations de ski

Les pistes de ski se trouvent à 20 minutes de Grenoble. Que ce soit en hiver ou en été, une dizaine de domaines permettent de réaliser de nombreuses activités en plein air, au gré des envies de chacun : en famille, entre amis, ski de piste, ski de fond, escalade, randonnée, cyclisme…

Les lacs

Une petite baignade en été ? Une dizaine de lacs permette de profiter des beaux jours en s’éloignant de la chaleur du centre-ville grenoblois. C’est l’occasion également de découvrir de nouveaux sports tels que la planche à voile ou le ski nautique, au cœur des montagnes !

La funiculaire de Saint Hilaire du Touvet

Vieux de 90 ans, le funiculaire réalise 750m de dénivelée en gravitant les pentes de la Chartreuse. Au sommet, le plateau des Petites Roches offre de nombreux sentiers de randonnée à pied ou à vélo, ou encore des circuits de via ferrata. Spot de parapente, le vol libre peut aussi être pratiqué. Enfin, pour ceux voulant s’offrir une pause culturelle, visitez la machinerie du funiculaire et le Laboratoire d’Icare (espace muséographique sur l’air, la gravité et le vol).