Andrea Bencová témoigne de son expérience en ERASMUS à Grenoble. "Depuis très longtemps, tout ce qui est français m’intéresse : la musique, le film, la langue, ... Donc lorsque la possibilité de participer au programme Erasmus s’est présentée, il n'y avait aucun doute pour moi, j'ai choisi la France."

 Il y a déjà deux ans, je suis allée passer un semestre de printemps en Erasmus à Grenoble. Cette ville m'a plu dès que je l'ai vue : une ville magnifique entourée par les montagnes spectaculaires couvertes de neige, une jolie rivière passant par le centre-ville, de nombreux parcs et jardins publics et un grand campus avec toutes les universités et les étudiants de différentes nationalités ; tout cela a fait partie de ma vie quotidienne grenobloise. De toute part, se trouvaient des boulangeries et pâtisseries avec des gâteaux et des desserts incroyablement délicieux, de petits pubs pour prendre une pinte de bière ou pour goûter la chartreuse, et les crêperies et les restaurants locaux où ils servaient les spécialités régionales.

Cette ville est convenable pour ceux qui n'aiment pas les grandes villes bruyantes, mais préfèrent plutôt les villes calmes et veulent profiter de la nature, surtout des montagnes pour faire du ski, du snowboard ou de la randonnée, ce qui était mon cas. Mais si l´agitation de la grande ville vous manque, Lyon est seulement à quelques kilomètres de Grenoble.

  J´ai fait mes études à Sciences Po-Grenoble qui nous a offert de nombreux cours en français et en anglais portant sur l´histoire du monde entier ainsi que sur les événements récents. Les cours que j´ai choisis, ont été focalisés sur la politique européenne et américaine ainsi que sur celle du Moyen Orient. Cette dernière m´a intéressée plus particulièrement puisqu´à mon université en République tchèque, peu de cours sur cette thématique étaient dispensées et j´ai voulu élargir mes connaissances. Nous avons souvent parlé des problèmes du monde contemporain, mais aussi des problèmes de nos pays d´origine en proposant des solutions possibles à ces problèmes, ce que je trouve vraiment enrichissant.

D’un autre côté, un semestre en Erasmus est assez court pour bien s´intégrer dans des groupes d´étudiants français à l´université et pour se faire des amis parmi eux. Néanmoins, j´ai rencontré un grand nombre d'étudiants de tous les coins du monde, devenus ma seconde famille pendant mon séjour à Grenoble et que je revois de temps en temps depuis la fin de mon Erasmus.

  Les moments passés avec mes amis sont particulièrement inoubliables. Nous avons passé beaucoup de temps à se balader près de la rivière et à bavarder. J´ai beaucoup aimé partager des repas autour de spécialités françaises, ainsi que de douces soirées avec une bouteille du vin. Monter à la Bastille pour s´asseoir sur la pelouse, faire un pique-nique et y rester jusqu´à la tombée de la nuit pour regarder les lumières de la ville, était toujours une bonne idée pour passer le temps. Nous avons également découvert pas mal d´endroits autour de Grenoble, de même que des lieux plus éloignés – la côte d´Azur, Marseille, Montpellier, Nîmes et beaucoup plus.

 

 

 

 

 

 

Pour finir, il faut dire qu´il ne me reste que de beaux souvenirs de mon séjour et si vous hésitez à vous lancer dans l’aventure Erasmus, je vous le recommande fortement. Vous ne l’oublierez jamais !